Project Description

Après l’Orientalisme

On sait, particulièrement depuis les écrits d’Edward Saïd sur l’Orientalisme, à quel point l’Orient est une chimère de l’Occident. On en connaît aussi les illustrations picturales qui ont construit le mythe, ses fantasmes, ses leurres, ses mirages. Revenant dans ce Maroc de Delacroix, le photographe se propose de faire parler des façades muettes, des fenêtres fermées, des bords de route. Prenant le contre-pied d’un imaginaire luxuriant et solaire, il choisit une palette estompée et une esthétique dépouillée.